Soirée étoilée…


 

                


A l’occasion de l’éclipse totale de la Lune qui se déroulera dans  la nuit du 20 au 21 Février 2008, une soirée publique a été organisée par l’Observatoire Ribat Al Fath et le Réseau des Astronomes Amateurs du Maroc de Rabat, crée en 1999, à côté du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah Akreuch, Samedi 16 Février 2008.

Cette soirée se divisait en trois activités, dont l’objectif principal était de familiariser les gens avec le domaine de l’astronomie. Tout d’abord, à proximité de l’Observatoire, un télescope était mis à la disposition des visiteurs à travers lequel ils pouvaient voir quelques cratères de la Lune et la planète Mars. Néanmoins, pas une seule queue au rendez-vous, les gens se bousculaient pour atteindre le télescope. En second lieu, un exposé sur l’éclipse totale de la Lune destiné aux enfants a eu lieu. Ils ont reçu, en guise de récompense de leur visite, un spécimen de titre de propriété sur la planète Mars. En troisième lieu, une séance planétarium était aussi organisée. Toujours pas de queue en vue à l’entrée. Les gens impatients se poussaient. Certains d’entre eux ont même pensaient à utiliser la grossesse d’une femme pour avoir des places au sein de la petite chambre Planétarium. Cette dernière où environ 50 personnes étaient présentes, Hamid Touma, bénévole de l’Observatoire, a permis aux visiteurs excités de se promener dans un ciel d’hiver en montrant à l’aide stylo muni d’un laser les différentes constellations, en donnant leurs significations selon les civilisations. Hamid Touma, talentueux pédagogue, expliqua avec simplicité la complexité d’un ciel d’hiver, hésitant au départ de son discours, sur la langue (arabe ou français) avec laquelle il devait parler. Il opta finalement pour la french attitude en écoutant les hurlements des spectateurs qui criaient «  en français ! ». Une série de questions-réponses constitua le début de l’intervention de Touma, une occasion de revoir le jargon basique de l’astronomie telle que la rotation de la Terre. Cependant, le planétarium n’était pas aéré et les spectateurs étaient mal assis en raison de la petite superficie du lieu. De plus, il était formellement interdit d’allumer son téléphone portable afin de ne pas gêner la présentation qui s’est faîte dans l’obscurité, malheureusement, quelques personnes n’ont pas aperçu le logo qui mentionnait que le « téléphone portable » n’était pas autorisé  et n’ont pas écouté les directives de Hamid Touma. Finalement, cette soirée représentait une initiative éducative pour des gens peu respectueux…

Pour plus d’informations : http://obsrabat.marwan.ma/

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s