La Marche Verte en B.D vue par Marvel ! – Une première!

Histoire.

Une première dans l’histoire du Maroc. Raconter la Marche Verte sous forme de bande dessinée. Un projet réunissant trois grosses pointures du monde du cinéma, du journalisme et du dessin. 

Capture-d’écran-2015-06-15-à-12.54.53-274x360

Ayoub Qanir propose de refaire l’histoire avec un projet qui lui tient à coeur depuis longtemps, La Marche Verte, en s’entourant d’une équipe aux membres accomplis; le journaliste Omar Mrani et le dessinateur pour Marvel, Juan Doe, afin de faire de cette B.D un projet des plus abouti.

Cette dernière n’est qu’un premier pas vers un plus grand projet qui est un long métrage et qui sera lui produit par la productrice de renom Khadija Alami.

Le réalisateur américain d’origine marocaine, Ayoub Qanir, revient à ses premiers amours, la bande–dessinée, après avoir fait le tour des festivals internationaux avec son très prisé court métrage « Artificio Conceal ». Aujourd’hui il rend hommage à son pays ainsi qu’à son histoire en créant une bande dessinée qui aura pour fond « la marche verte », évènement historique qui marqua l’histoire du Maroc et qui fêtera ses 40 ans en novembre. S’aidant du journaliste marocain Omar Mrani pour l’écriture, Ayoub Qanir s’entoure du meilleur en matière de bande dessinée: Marvel avec l’un de ses dessinateur, Juan Doe. Pour rappel, Marvel est l’une des maisons d’éditions principales américaines de bandes dessinées. Elle est entre autre à l’origine de célèbres personnages de comic books tel que Spider-Man, X-Men, les Quatre Fantastiques, Hulk, Thor, Captain America, Iron Man, Daredevil, Ghost Rider et bien d’autres. La plupart de ces personnages évoluent dans un même monde fictif appelé Univers Marvel, et la Marche Verte s’apprête à faire partie de l’aventure et ce même au niveau international.

Ainsi, Ayoub Qanir, en collaboration avec le journaliste marocain, Omar Mrani , écrivent l’histoire au travers d’une histoire. En effet, la bande dessinée est avant tout un récit sur l’amour entre un père et son fils, une relation unique, un engagement sans faille sur fond de documentaire qui raconte l’événement historique phare du Royaume.

Choisir la bande dessinés comme prémices d’un projet bien plus ambitieux qu’est le film de « La Marche Verte » et faire de cette approche une approche accessible au grand public est un choix juste et longuement réfléchie par les initiateurs du projet. « La bande dessinée est un moyen d’expression accessible et hautement esthétique. C’est à mon sens un bon moyen de capter l’attention de la jeunesse marocaine et de susciter de l’intérêt pour cette grande histoire que propose le film.» confie Ayoub Qanir, qui précise que la bande dessinée sera disponible en arabe, français et anglais. « La Marche verte est un des plus grands moments de l’histoire du Maroc dont nous sommes tous fiers. Et j’espere qu’on pourra rendre à ces héros l’hommage qu’ils méritent ».

Ambitieux, le jeune réalisateur compte porter l’histoire de « la Marche Verte » au grand écran en collaboration avec la productrice Khadija Alami. A ce projet s’ajoute celui de faire de cette histoire qui est la notre, un roman.

LNT avec CDP

Source: LNT.ma

Yabiladi

image
Le réalisateur Ayoub Qanir
image
Le journaliste Omar Mrani
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s