Festi­val de Marra­kech: Fran­cis Ford Coppola se met aux four­neaux

LE RÉALI­SA­TEUR BOUS­CULE LE PROGRAMME DU DÎNER DIOR
Festi­val de Marra­kech: Fran­cis Ford Coppola se met aux four­neaux

Comme chaque année, la Maison Dior a ébloui le Festi­val Inter­na­tion­nal du Film de Marra­kech en donnant un dîner somp­tueux.

C’est la veille de la clôture de la 15e édition du Festi­val  Inter­na­tio­nal du Film de Marra­kech que la MaisonDior, parte­naire offi­ciel du festi­val, a orga­nisé un dîner en l’hon­neur des deux jury, le jury Ciné­coles et le Grand jury, qui avaient déli­béré pendant trois longues heures avant l’évè­ne­ment. Cette année, les invi­tés ont pu décou­vrir le Royal Mansour, véri­table palais des mille et une nuits à la déco­ra­tion d’un raffi­ne­ment extrême.

Tout le savoir faire arti­sa­nal du Royaume du Maroc réuni ici a ébloui l’as­sis­tance. Dans la salle de récep­tion, c’était un tout autre décor: la vais­selle, les nappes, assiettes, et centres de tables ont été impor­tés de Paris. Les compo­si­tions florales (palmiers, papy­rus et orchi­dées) étaient, quant à elles, réali­sées par Cathe­rine Villier. La salle était nimbée de couleur ambre qui repre­nait celle des vases cuivrés. Tout était parfai­te­ment orga­nisé.

À l’ar­ri­vée, un apéri­tif au cham­pagne (Ruinart Blanc de Blanc et Rosé) était servi sur des plateaux dans le salon à cigares. Mais nous ne savions pas alors qu’une surprise de taille nous atten­dait: Fran­cis Ford Coppola avait cham­boulé le menu en déci­dant de se mettre en cuisine et faire des spaghet­tis tomate basi­lic pour les 100 convives! Un autre membre du jury, Marga­ret Mazzan­tini, décida alors de faire un risotto aux cèpes et à la truffe blanche, truffe venue d’Alba, en Italie, en 24 heures par la valise diplo­ma­tique… Seule la pastilla aux pigeons du menu initia­le­ment prévu a été conser­vée. Au moment de passer à table, Coppola est arrivé, vêtu d’un tablier de cuisine «Fran­cis Love Marra­kech», deux assiettes à la main, suivi d’un bataillon de serveurs et sous les applau­dis­se­ments. La soirée était fidèle à ce moment: simple­ment magique.

Crédits photos : Rachid-BELLAK

Source: Gala.fr

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s